Bouge toi !

Moi, je rêve de me mettre à l’italien.

Aaaaaah, m’accorder un peu de temps, pouvoir me poser et méditer, ne serait ce que 10 minutes…

La lecture ? Oui sur la plage l’été, sinon pas le temps.

Bon, c’est décidé ! Demain je me mets au sport !

Ouaiiiis…je sais. Je devrais manger plus de légumes et moins de viande…

Promis, demain j’arrête de fumer !

Salut à toutes et à tous !

Qu’est ce qu’on s’en fait des belles promesses parfois hein ?

Mais seulement voilà, vous manquez de temps, pas vrai ?

En fait, je pense surtout que nous avons une incroyable facilité à procrastiner, vous savez, remettre au lendemain ? Je n’accuse pas, je procrastine encore parfois moi aussi. Et comble de tout ça, c’est que la procrastination à un complice oui ! notre cerveau.

Il adore la facilité et les récompenses. C’est tellement plus tentant de regarder une série sur netflix, que de se mettre le nez dans un bouquin d’anglais. Je comprends.

Depuis que je suis une chômeuse active, la procrastination me tend les bras à tout va et il serait facile de céder à la tentation.

Sauf que je suis plutôt une fille d’actions à la base et donc reporter, glandouiller, ça me fait déprimer gravement.

Pas question donc pour moi de me laisser aller. Il fallait trouver un remède et vite !

Après des années de « to do list » éparpillées sur des post it, feuilles volantes en tout genre, je suis passée à une manière bien plus pratique et surtout efficace dans mon quotidien.

J’ai découvert le bullet journal.

Pour ceux qui ignorent de quoi il s’agit vous ne manquerez pas de trouver une tonne (voir plus) d’infos sur le net là dessus. De plus, il semble revenir en force dans les magasins de papeterie et librairies. Pour vous la faire simple c’est un mix entre carnet et agenda hyper personnalisé.

Cela fait plusieurs mois que je le teste et je peux vous assurer, que je n’ai rien trouver de mieux pour me mettre un coup de pied au derrière tous les jours et sans bleus au postérieur !

Enfin, j’avance dans des projets divers et variés. Enfin, je réalise soit combien je suis tenace soit comme je suis faible (ça dépend des jours et des objectifs). Mais le fait est, que quelles que soient mes conclusions cela me booste à avancer, à me bouger dans tous les sens du terme.

Mon but ici, n’est pas de vous détailler toutes les facettes d’un tel outil. Un bullet journal doit être absolument personnalisé car vous verrez qu’en fonction de votre style de vie, de vos goûts, de votre manière de visualiser les choses dans le temps… nous aurons toutes et tous des contenus différents dans nos bujos (autre nom du bullet journal).

A vous de trouver ce qui vous conviendra le mieux au quotidien, mais il y a un élément qui revient très très régulièrement : le tracker.

Le tracker est vraiment l’élément qui me permet d’avancer TOUS les jours dans mes projets, défis… de court, moyen ou long terme.

Comment c'est fichu :

Vous pourrez lui donner des formes plus originales selon votre degré de créativité mais en général le tracker revêt la forme d’un tableau mensuel.

D’un côté les dates, de l’autre les missions récurrentes que vous souhaitez mettre en application pour de bon et pas juste pour la parlotte.

Enfin, personnellement j’ai rajouté une colonne de « minimum » ou « objectifs ».

Une bande de masking tape sur le bord de votre page de bullet journal vous permettra de retrouver plus rapidement celle ci.

Mais j'ai pas le temps moi !

Pour les récalcitrants :

  1. Vous n’êtes pas obligés d’avoir autant de projets. Vous pouvez très bien vous contenter de quelques projets, objectifs sur lesquels vous aimeriez vraiment avancer, ou vous consacrer.

  2. Pour ceux qui pensent ne pas avoir de temps je vous invite à lire ceci : Débranche tout

  3. Enfin, vous pouvez combiner plusieurs objectifs ensemble.
    Par exemple, si je reprends mes objectifs tracker :
    je peux partir marcher dans la nature, m’arrêter et méditer ou m’arrêter et lire.
    Je peux aussi marcher en écoutant un podcast, m’arrêter à la fin de celui-ci et lire et/ou méditer.
    Je pourrais très bien également, écouter un podcast en anglais !
    Ainsi vous n’avez pas réalisé une action dans le temps imparti mais plusieurs.

J’entends déjà les bougons d’ici !

Ouais bah si c’est pour me stresser encore plus, non merci. Moi je veux décompresser.

  1. Vous pouvez retourner sur votre canapé. No problemo.

  2. Si vous vous fixez des objectifs, c’est que vous avez le réel désir d’évoluer, de prendre du temps pour ce que vous souhaitez faire depuis longtemps peut être, de prendre du temps pour vous.

  3. Vos objectifs peuvent être exclusivement liés à des passions !!!

Comment ça marche :

Un bujo c’est concrètement votre journal de bord. Vous devez vous y référer tous les jours. Avant de commencer votre journée, lors de votre petit déjeuner par exemple, vous pouvez vous plonger quelques minutes dedans.

A mesure, où en fin de journée, vous cochez ce que vous avez accompli. Personnellement, j’aime le faire au fur et à mesure, ça me booste encore plus, mais cela pourrait tout à fait être envisageable en fin de journée, quand les enfants sont couchés par exemple.

Constater de manière tangible où vous en êtes dans vos projets et objectifs a un effet mobilisateur et motivant.

Soit vous vous dites :

Wouah ! je m’épate ! j’ai réussi à tenir le cap depuis trois semaines déjà ?

Soit vous vous dites :

Punaise, faut que je me bouge le popotin aujourd’hui. Pas question de passer une journée de plus sans avoir agi dans tel ou tel objectif. J’en fais ma priorité !!

Truc de bonne femme

Tout comme je ne vois pas en quoi la mécanique serait un truc de bonhomme, et le tricot un truc de bonne femme, je ne vois pas en quoi utiliser ce type d’outil serait un truc de bonne femme. Alors monsieur, si vous voulez vous mettre à la gonflette, vous remettre au saxo, relire tout Jules Verne ou vous mettre à la cuisine Thaï allez-y !! Passez à l’action !!

Moi je dis juste que l’écrire et suivre son avancée présente bien des avantages.

Et vous ? Vous mettriez quoi dans votre tracker ?

J’attends vos commentaires en dessous.

Ciao !

Une réponse sur “Bouge toi !”

  1. Effectivement je songe depuis un moment à mettre en place ce type d’agenda, ne serait-ce que pour remettre de l’ordre dans mes idées, actions et projets.
    Ça part dans tous les sens, donc oui un bujo pourrait être une piste à étudier 😉

Laissez un commentaire