Coup de jus pour coup de pompe

Le froid hivernal pointe enfin son nez. Je jette un oeil sur ma panière à fruits et je constate que mes fruits vont vite s’abimer si je ne les utilise pas. Pas question de gaspiller tout ça.

Je repense aux derniers échanges avec mon fils de 7 ans… « Dis maman, quand est ce qu’on se refait un jus ? »

Puis à mon tour de penser, que j’ai un extracteur de jus manuel, que j’ai eu en supplément de mon extracteur de jus horizontal, lors de l’achat. Je ne l’ai jamais testé ?

Zou c’est parti. Il est temps de lui faire prendre l’air (glacial) !

Matériel : extracteur de jus

Si vous vous intéressez à l’alimentation vivante, mais de manière plus simple à votre santé, l’achat d’un extracteur de jus est un très bon investissement.

L’extracteur de jus fait partie des ustensiles de base pour une alimentation vivante, au même titre que le déshydrateur, le blender où la double lame.

Un investissement oui ,car les prix pour un bon extracteur restent onéreux.

Personnellement j’ai acheté le mien il y a quelques années via internet (je vous mets le lien en dessous), en trois fois sans frais. Je ne suis pas une adepte des crédits, loin de là, mais cela m’a permis d’investir dans du bon matériel sans me saigner. Si je n’avais pas eu cet étalement gratuit des frais, je n’aurais sans doute pas encore d’extracteur de jus à la maison.

Maintenant je me dis, après l’avoir testé… que pour commencer ou si vous ne souhaitez pas dépenser autant, l’achat d’un extracteur manuel simple suffit.

Petit plus, un manuel est plus simple à transporter en voyage

Voilà la bête :

Wouah ! je suis super surprise par le montage. C’est hyper rapide et pas casse tête du tout.
Un très bon point.

On passe aux choses sérieuses ?

Pour environs 1L de jus j'ai pris :

Tout ce qu’il y a sur mon plateau !

  • 5 oranges (pour lesquelles j’ai mis en réserve la peau)
  • 1 banane
  • 2 belles carottes
  • 1/2 citron
  • Un petit bout de curcuma frais pour une belle couleur.
  • Un petit morceau de gingembre.
  • Une pomme.

    Pas la peine d’éplucher les carottes, la pomme si elles sont bio. L’extracteur fait le job, en séparant les fibres et le jus de chaque produit.

On déguste... mmmmmhhh

Les plusssss d'un jusssss :

Digérer demande de l’énergie. C’est long. Grâce aux jus nous pouvons rapidement assimiler un concentré de nutriments, en  sollicitant peu notre appareil digestif.

On recharge les batteries sans épuiser notre organisme.

L’idéal est de les consommer le matin à jeun puis d’envisager une collation plus tard dans la matinée.

Les jus, notamment les jus verts, sont également utilisés en cure de plusieurs jours, lorsque l’on veut mettre nos intestins au repos et se refaire une santé.

Je n’ai pas encore testé en cure personnellement. Je vous tiens au jus ! le jour où je me lance ?
ok je sors.

Sitôt fait, sitôt bu !

Il faut savoir, qu’un jus perd la quasi totalité de ses vitamines au bout de 12H.

Par conséquent, vaut mieux préparer son jus très peu de temps avant de le consommer.

Quand je pense aux jus qu’on nous vend dans le commerce

Les jus ont tendance à s’oxyder. Pour ralentir ce processus, il est recommandé de mettre celui ci dans une bouteille en verre (idéalement teintée), fermée, au frigo.

Lien de la boutique où j'ai pris mon extracteur de jus (cliquez sur la pinaise)

2 réponses sur “Coup de jus pour coup de pompe”

    1. Les enfants adorent participer à la fabrication des jus en général. Autre gros avantage, cela permet de leurs faire consommer plus de fruits et légumes en un seul verre.

Laissez un commentaire