Défi d’avril semaine 2

Je sais, je sais, je suis à la bourre pour cette deuxième semaine d’avril déjà bien entamée… MAIS !!! nous sommes encore dans celle ci ?

Il est 5h10 du matin, je cogite et n’arrive plus à fermer l’oeil (ni le droit, ni le gauche)… du coup autant mettre ce temps à profit ?

Et devinez à qui il va profiter ? à VOUS bien-sûr, car je viens vous livrer une recette hyper simple, rapide et appréciée de tous : petits et grands.

Mais qu’est ce que c’est, mais qu’est ce que c’est …?
On se calme hein, il n’est que 5H11 et je n’ai pas encore bu mon café au lait d’avoine.

Parmesan végan

Siiiii ça existe…

Il nous faut : (pas grand chose)

  • 100g de noix de cajou
  • 2 cuillères à soupe de levure maltée
  • 2 cuillères à café de sel

Nous préparons : (c'est beaucoup dire)

Mixer le tout en poudre fine.

Se conserve quelques jours au frigo dans une boite hermétique.

Qui a dit que la cuisine végane était compliquée ?

Je vous entend déjà !

M… il y encore un truc, que je ne connais pas dans les ingrédients…

C’est toujours comme ça.

Je vais galérer à trouver cette levure maltée…

Et puis c’est quoi d’abord cette levure ? Je peux m’en servir dans mes pâtisseries ?

Si j’en achète et que je ne sais pas comment utiliser le paquet, c’est mort !

Don't panic

Quel type de cuisine n’a pas ses ingrédients far ?

Si vous faites un plat indien il y a de forte chance que vous utilisiez du lait de coco et des épices tandoori, curry…

De la cuisine japonaise ou norvégienne (je sais qu’il y a des personnes de Norvège qui me lise) du poisson frais.

De la cuisine américaine … non là, ça ne va pas ensemble je sais, mais bon, il y a de forte chance que vous retrouviez du gras, et du boeuf.

Bon.

Pour la cuisine végane vous retrouvez des ingrédients incontournables, qui reviennent régulièrement, à condition toute fois que vous sachiez à quoi ils servent et que vous décidiez de moins manger de copains.

La levure maltée fait partie des classiques de la cuisine végane. Pourquoi  ? Parce qu’elle à un petit goût fumé qui rappelle celui des fromages. Vous pouvez d’ailleurs l’utiliser, comme ma fille, directement sur vos aliments afin de remplacer le gruyère râpé par exemple.

Cette levure ne ressemble pas à la levure à levée souvent chimique, que l’on trouve dans les supermarchés « classiques ». Elle est vendue sous forme de « paillettes« .

Je vous recommande fortement de l’acheter en vrac dans votre biocoop.

  1. Pas d’emballage. Vous y aller avec un petit pot en verre, type pot de confiture et ça suffit.

  2. Vous pourrez en prendre moins que dans des sachets tout prêts et plus que, dans des petits contenants à épices, pour lesquels le prix au kilo flambe.

  3. Vous payerez moins cher. Le principe même du vrac à la biocoop. Il n’y a que dans certains supermarchés (Casino, pour ne pas les nommer) que j’ai eu la désagréable surprise de payer plus cher en vrac, qu’un même produit emballé, d’une grande marque bio connue, dans le même magasin. Bande de voleurs !

  4. Attention ce n’est pas parce que c’est végan que c’est bio. J’ai découvert de la levure maltée non biologique. Mistrust, the devil is everywhere…

Commentez, partagez, likez, surfez, twistez, twistez again…

Je partage à gogo
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réponse sur “Défi d’avril semaine 2”

  1. Il est 7h22 et j’ai envie d’une assiette de pâtes avec du parmesan…
    La journée va être longue
    Et en plus je n’ai pas de parmesan vegan…
    Je vais m’y mettre

Laissez un commentaire