Salauds de pauvres !

Ces chômeurs, quelle bande de parasites vraiment !!!

C’est facile, elle fout rien de sa journée !!
(vaut aussi pour les mères au foyer, bien évidemment)

Moi, je bosse, j’ai pas le temps !!

A part t’occuper de la maison et des gosses, tu n’as rien à faire.

Marre de tous ces assistées (s) !!

Papa dit que tout ce que tu fais ça rapporte rien et qu’ heureusement, il verse la pension alimentaire pour que tu vives !!!

Ohhhhh joie, ohhhh douce musique… Aujourd’hui je me suis dit tiens et si je mettait à profit mon temps de feignasse à faire un petit article relatant une journée type de chômeuse… mais néanmoins active ?

Nous sommes à l’heure où j’écris ce début d’article mardi 15H38. A 16H sonnera le temps d’aller récupérer mes enfants à l’école.

Faisons vite une petit récapitulatif de cette journée histoire de voir en bons curieux, qu’est ce que peut bien foutre une chômeuse de ses interminaaaaaables journées…

7H30

Petit déjeuner avec mes têtes blondes en discutant de la semaine et du week end à venir. On se dit à quel point ça va passait vite et combien on a hâte de pouvoir faire des choses ensemble le week end à venir.
Et si on retournait à la mer cet été ?

8H/ 8H25

Un bisou sur le front de chacun et des encouragements à « bien travailler« .
Oui la chômeuse rentre dans des modèles sociaux avec ce genre de phrase, même si au fond d’elle, elle pense que l’école ne fait pas une femme ou un homme totalement, loin de là.
La journée commence pour tout le monde.

8H45/9H

Poursuite de mon défi perte de poids et faire du sport une habitude. Je blinde mon esprit, je raffermi mon corps. Séance de sport avec exercices en tout genre et vélo d’appartement pour aujourd’hui. Pas de perte de temps, j’en profite pour écouter un podcast de France Inter et boire mon litre d’eau.

9H50/10H20

Lecture / Thé et préparation d’un repas frugal (vais pas foutre en l’air mes efforts sportifs du matin quand même!).
Je réponds à quelques SMS et ai 8 minutes ma mère au téléphone.
J’enregistre un nouveau message d’accueil sur mon android.
Tim Feriss sort de ce corps !

11H45/13H

Temps réservé à la spiritualité.
Oui la chômeuse peut croire sans être un prosélyte.
Je suis démasquée !!!

13H20/14H15

Temps consacré à des engagements datés (oui lorsqu’on fixe des dates il faut un moment pour y répondre non ?)
Oui,  il arrive que la chômeuse fasse des choses pour ne plus rester chômeuse (elle a sans doute de bonnes raisons mais peut être pas celles auxquelles vous pensez).

14H40

Deuxième thermos de thé vert.
Réflexion, notes sur avancements de divers projets
Deuxième et dernière relève de courriels car n’aurait pas le temps de le faire plus tard.
Début de cet article.

15H38/16H

Envois de sms et lecture dans la voiture, le temps que les enfants sortent.
Discussion sur éco paturage et loups avec un papa spécialiste, discussion avec la maîtresse…
Oups ! Penser à récupérer les enfants !!!
Déposer la petite camarade à sa maman et déguster le gâteau, en famille.
On se raconte nos journées.
On parle du programme de ce soir et demain.
Vite préparer le sac de solfège pour la grande, faire une partie des devoirs, révision rapide de la gamme de Do et déposer le petit chez mamie.

17H15/18H35

Papoter avec ma grande dans l’auto, la déposer chez mamie, spiritualité de nouveau et repas. Se préparer et en route pour 2H30 de cours de théâtre.
La chômeuse ne fume pas, ne boit pas d’alcool et n’achète que très rarement de la viande pour sa fille, du coup la chômeuse met une partie de cet argent non dépensé pour ces cours, qu’elle adore et qui lui apporte tant. Enfin, la chômeuse peut avoir un temps avec des adultes, rire et se défouler et ne pas parler toupies, Pokémon et Disney…

20H/23H

Tenue de bal mise…
Lecture de quelques lignes encore, du livre d’une amie…
Oui la chômeuse peut aussi avoir des amies (s) passionnées (s), passionnantes (s) et inspirantes (s).
La chômeuse pense déjà à son planning du lendemain… (dentiste pour la grande, bibliothèque en famille, judo pour le petit, envoyer un message urgent…) puis s’endort avec le sentiment d’avoir « bien travaillé » aujourd’hui…

Tout le monde debout, on ouvre les volets de chaque chambre, bizouille les petites têtes blondes et file préparer le petit déjeuner.

7H30/8H

Passage dans la salle d’eau, le coup de peigne, le visage et les dents pour tout le monde. On s’habille. Moi j’enfile une tenue de sport directement. Vite vite vite, on doit prendre une petite camarade d’école au passage.
Quand il y a de la place pour 3, il y en a pour 4 !
Oui la chômeuse co voiture.

8H35

De retour de l’école je garde mes baskets aux pieds et prépare ma thermos de thé vert du matin.
J’inscris au dos d’une vieille enveloppe mes mon planning de la journée.

9H/ 9H50

Douche !
Oui la chômeuse se lave.
J’en profite pour prendre soin de moi parce que je m’aime.
Oui la chômeuse peut avoir de l’estime pour soi.
J’en profite pour « jouer » au toucher/ranger.
La règle est simple, tout ce que je touche lors de mes déplacements doit être immédiatement ranger. Un jeu auquel je joue souvent dans la journée, pour maintenir sans m’en rendre particulièrement compte, de l’ordre dans mon chez moi. (Se joue de 7 à 99 ans sans limite de joueurs!)

10H20/11H45

Je mange.
Oui la chômeuse mange même si elle a un budget serré par semaine pour trois personnes.
Séance de méditation guidée de 15 minutes.
Premier relevé de courriels de la journée (je m’astreins à en faire en moyenne deux par jour seulement, merci encore Tim Ferriss).
Réponses aux courriels, avec engagements pour des retours datés.
Oui la chômeuse peut avoir un planning à tenir.
Vérification de mes différents comptes, de mon blog, de ma situation bancaire (ceux là, la chômeuse les a toujours à l’oeil)
Travail bénévole pour la gestion d’un site.
La chômeuse peut agir sans intérêts pécuniaires. (et plus souvent qu’on ne le pense)

13H/13H20

Je fais un gâteau pour le goûter de mes têtes blondes.
Parce que la  chômeuse est gourmande (d’où le sport).
Je prépare une soupe pour un repas rapide le soir, sans prise de tête.
Le gâteau au four, la soupe sur le feu…
J’en profite pour récolter de la mâche cultivée dans une jardinière en bord de fenêtre. Réfection d’une petite culture en lasagne, dans cette dernière, avec les épluchures gardées depuis 2 jours. Un petit coup de cuillère en bois sur les légumes qui cuisent. Hop !
Semis d’aromatiques. Arrosage.
La chômeuse prend plaisir à jardiner en tout lieux.
Fin de cuisson du gâteau prévu pour 14H40.
C’est noté !
Trois poignées de pois cassés, autant d’épinards, de l’eau et c’est parti pour une cuisson tranquillou, du potage « home made« .

14H15/14H40

Sortir le gâteau du four !!!

14H40/15H38

Écriture de l’article et prises de notes.

16H/17H15

Solfège pour la grande.
Je sors mon ordi. Super, j’arrive a me connecter au réseau.
Je continue cet article pendant une heure entre deux morceaux de piano de la prof.

18H35/19H30

Ouhhhh que ça fait du bien ! 23H home sweet home. Messages à mes très proches pour les rassurer. Je suis en vie et tout va bien, même très bien.
Non, la chômeuse n’est pas forcément isolée et dépressive.

23H/23H30

Salauds de pauvres !
Ils faut toujours qu’ils essaient de s’en sortir…
Affreux !

Vendredi 9H38 fin de l’article.

Une réponse sur “Salauds de pauvres !”

  1. Journée bien remplie, mais je n’en doutais pas.
    On a tendance à nous faire croire que si on n’a pas un job on ne fait rien, ce qui, tu le prouvés encore, est totalement faux.

Laissez un commentaire