Fermenpassion : aulx, betteraves.

Salut à toutes et à tous !

Je vous propose aujourd’hui de parler de l’un de mes légumes favoris au jardin :

TADAAAAAAAM ...

C'est moi qui l'ai faiiiiit... Où ça se cache le talent ?!

D’accord je recommence…

TADAAAAAAAAM...

Qu’elle soit d’Egypte, de Détroit, blanche (albina vereduna), jaune (burpees golden), sucrée à souhait (crapaudine), tardive (forono) ou coquette (chioggia), la beta vulgaris, autrement dit la betterave est un excellent atout santé.

Connue pour sa richesse en glucide et donc pour son effet énergétique, la betterave se fait tout particulièrement remarquer pour sa teneur en  :

  • vitamine C :  5mg pour 100g cuite et 2 fois plus crue !
  • vitamine B9 (acide folique).
  • vitamine A
  •  cocktail de micros nutriments
  • sodium

La vitamine B quoi ?

B9 Madame.
Autrement dit acide folique, les folates.

C’est une vitamine que l’on retrouve plutôt dans les légumes feuilles, comme l’épinard, la salade ou les feuilles de betteraves en l’occurrence.

Du coup, je vous conseille de vous faire une petite salade des jeunes pousses de vos betteraves, lorsqu’il sera temps.

C'est bien beau tout ça mais ça va me servir à quoi tes folates ?

Les folates :

  • Aident au métabolisme des acides aminés (qui transportent et stockent toutes les substances nutritives dans notre organisme)

  • Associés à la vitamine B12 , ils diminuent les risques cardio vasculaires

  • Participent au bon fonctionnement du système nerveux

  • Favorisent le renouvellement des cellules, donc un super anti fatigue et un élément essentiel aux femmes enceintes pour l’expansion des tissus maternels.

Oh moi, tu sais, les gosses, c'est fini ! Il y a longtemps que le moule est cassé !

Par contre, j’adore les betteraves. Ça me rappelle quand j’étais gamine, on s’en mettait sur les joues en guise de fard à joue… on aurait dit des clowns ma soeur et moi et suis pas contre un petit coup de jeune dans mes cellules.

T'as pas une petite recette à nous donner ?

Justement si ! C’était même un peu l’idée au départ … Je vous propose de préparer vos betteraves (peut être encore issues directement de votre potager, vu le climat plus que doux de ce début de décembre?) sous forme de fermentation.

Pourquoi la fermentation ?

La fermentation est loin d’être un processus nouveau. La choucroute en est un bon exemple.

Elle fait partie des éléments qui composent l’alimentation vivante, tout comme les graines germées (je reviendrai dessus dans d’autres articles).

L’objectif de la fermentation est d’optimiser le potentiel nutritif et énergétique de notre alimentation, autrement dit, de tirer un maximum partie des bienfaits de ce que l’on mange. Pour certaines fermentations, comme le kimchi, ce processus augmente même la teneur des produits, en vitamines !

Lorsque nous mettons à fermenter un légume, nous le rendons beaucoup plus digeste (désactivation des inhibiteurs d’enzymes) et donc de ce fait, plus vite ré exploitable par notre organisme.

Enfin la fermentation contribue au bien être de notre deuxième cerveau (nos intestins). La flore intestinale retrouvant un équilibre nous sommes plus aptes, à lutter contre les agressions extérieures (entre autres). Merci les probiotiques naturels !

Bon là, il faudrait carrément un blog sur le rôle de notre intestin sur notre santé, notre comportement… je vous mets un lien super à la fin.

Je prépare mes betteraves fermentées : (qui a dit enfin ?)

Recette fortement inspirée du « Précis de fermentation– La bible » de l’auteure Fern Green, éd. Marabout)

Ingrédients/Matos

De la betterave crues (ici environs 400g)

Du curcuma frais (facultatif)

Du gros sel (marin de préférence)

De l’eau (filtrée de préférence)

Ici un bocal de 350ml et son joint.

Note à ne pas benner :

Compter 2càs de sel pour 500ml d’eau.

Dans la recette initiale l’auteure compte 500ml d’eau salée pour 700g de betteraves dans un bocal 1L

Déroulé :

  • Éplucher les betteraves, les couper en dés ou lamelles selon les goûts de chacun.

  • Couper un morceau de curcuma frais en petits bouts. (j’ai mis curcuma, mais on pourrait mettre des baies de genièvre, des herbes de Provence)

  • Mettre une partie des betteraves dans le bocal et tasser au maximum à l’aide d’une cuillère en bois (en évite de mettre ses miasmes partout hein !)

  • Mettre une partie du curcuma et poursuivre l’alternance (betteraves, curcuma. Ce qui vite fait avec un petit bocal, je vous l’accorde).

    Attention : Laisser de la place pour pouvoir recouvrir complètement les légumes avec la saumure.

  • Après avoir dissout le sel complètement dans l’eau, bien recouvrir les betteraves de cette saumure.

  • Refermer le bocal muni de son joint.

  • Laisser fermenter 3 à 12j à température ambiante.

Vous pouvez goûter de temps en temps pour voir si le temps de fermentation vous convient gustativement.

  • Enfin conserver au frigo jusqu’à 3 mois.

  • A consommer en début de repas afin de facilité l’assimilation des aliments qui suivront. Une cuillère à soupe par personne ça suffit !
Quantité selon convenance
J'ai vu un peu gros. je vais en mettre la moitié.
La main du criiiiiime...
En fait une sAumure, est une concentration, dans l'eau, en sel plus forte que celle de la mer

Bon appétit !

Trucs/ Astuces/ Conseils

One) Attention, attention !!! mettre absolument une petite assiette dessous car avec la fermentation, il arrive très souvent que ça coule même avec le joint. Pas dramatique mais je connais personne qui nettoie son frigo avec plaisir.

Two) Comme il me restait de la saumure, j’en ai profité pour me faire un petit bocal d’aulx.

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais l’ail nous est souvent vendu en lot, du coup il est parfois difficile de tout consommer avant qu’il ne s’abime.

En les mettant en fermentation, je vais pouvoir prolonger l’espérance de vie de mes aulx, tout en optimisant leurs bienfaits sur ma santé.

C’est pas beau ça ?

Three) Je vous ai pas dit mais la betterave est riche de « glycine bétaïne » qui stimule la production de sérotonine (l’hormone de la bonne humeur!!!).

Il paraît aussi que la betaïne est utilisée dans les aérodromes suisses par les militaires pour un dégivrage rapide en hiver.

Bref, en plus d’être de bon poil vous dégivrerez plus rapidement cet hiver. Trop forte cette betterave.

Référence bibliographique du jour :

Pour en savoir plus sur notre deuxième cerveau

Likez, commentez, partagez, ça fait du bien. Merci !

Je partage à gogo
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réponse sur “Fermenpassion : aulx, betteraves.”

Laissez un commentaire